Sourire au top

Adieu les bagues

Nos coups de cœur Se retrouver

Festival Nikon 2015 : mon coup de cœur

Je suis un souffle. C’est le court métrage réalisé par Astrid Jacob pour le Festival Nikon 2015. Rappelez-vous du temps où, vous aussi, vous souffliez la bougie sur le gâteau en souhaitant de toutes vos forces que l’amour arrive et bouleverse votre vie. Poésie.

Je t’aime. Ce sont deux petits mots simples et qui pourtant font beaucoup de bien à l’âme. Peut-être les prononcez-vous chaque matin, peut-être vous les murmurent-ont à l’oreille, peut-être les attendez-vous encore, toujours, patiemment. Je t’aime rime avec peut être, rime avec espoir, comme une caresse que l’on nous fait qui nous rend heureux. Que vous fassiez maintenant partie de ces animaux qui marchent à quatre pattes ou que vous vous teniez solidement debout sur deux jambes, ces deux petits mots ont et vont changer votre vie. Vous ne pouvez pas encore le sentir, vous ne pouvez pas encore l’imaginer mais il arrive. Il arrive, il est là l’amour qui va bousculer votre habitude et mettre du soleil dans votre vie.

Festival Nikon 2015 : mon coup de cœur

Dans son court métrage « Je suis un souffle » réalisé pour le Festival Nikon 2015, Astrid Jacob met des mots sur les maux, de l’image sur l’invisible. J’ai été touchée, bouleversée par ces deux minutes de poésie qui nous ramènent tous à ces heures les plus lumineuses, celles où l’espoir prend le pas sur la peine, celles où le soleil se lève enfin sur la nuit. Inspirez, soufflez… frissons.

Comment soutenir ce court métrage ?

Pour découvrir la vidéo, il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous. Et si vous aussi vous êtes émus par ces quelques minutes de douceur,  vous pouvez soutenir son auteur et ses comédiens en donnant votre voie. Je ne sais pas pour vous mais moi je file appuyer sur play pour la cinquantième fois de la journée.

Astrid-Jacob-Je-suis-un-souffle-Festival-Nikon-2015

Vous aimerez aussi

No Comments

Vos mots doux